Jojutsu

Le jojutsu de l’école Shinto muso, est vraisemblablement un des rares véritables arts martiaux de l’histoire japonaise qu’il soit possible de pratiquer aujourd’hui.
Transmis de génération en génération par des Maitres, chefs d’école, même si chacun d’entre eux y ajoute sa touche personnelle, les techniques restent quasi identiques depuis la création de l’art.
Parvenu à nous (au seishin dojo) par l’intermédiaire d’authentiques maitres.
On peut se demander ce que peut apporter de nos jour une telle pratique?
C’est très simple, tous les composants d’un véritable combat, l’acquisition de toutes les qualités nécessaires pour le mener à bien, tant physique que morales.
De plus c’est un combat avec une arme contre une arme, les sensations y sont sans tricherie.

La pratique s’organise par la répétition de techniques, de plus en plus difficiles, avec une progression adaptée à chacun, mais définie dans l’école comme mode de transmission.
L’école possède aussi dans son programme le maniement d’autres armes, comme le tanjo, bâton court, sorte de canne droite, une faucille à chaine, une matraque en fer.

Comments are closed.