Vu dans sud ouest

Un duo dans le dojo

Jacques Bally enseigne l’aïkido et Mary Sempé le shiatsu dans le nouvel espace.

Ils ont transformé l’ancien hangar du 144 bis avenue Jean-Jaurès en dojo, c’est-à-dire « en lieu où l’on étudie les voies martiales, des systèmes éducatifs complets provenant des techniques anciennes de combat du Japon féodal ». Cette précision vient de Jacques Bally, troisième dan, professeur diplômé d’État d’aïkido (affilié à la FFAB), enseignant de sabre de la Fédération européenne et de bâton japonais, qui a commencé ces pratiques avec le grand maître Tamura. Il a complété sa formation par deux séjours au Japon et dispense son enseignement, à partir de 14 ans.

La compétition et les médailles n’existant pas dans ces disciplines c’est donc « un chemin que la personne entreprend pour se perfectionner elle-même ». Il essaye de mettre en place ce système en tant qu’école d’arts martiaux et non pas en tant que salle de sport ou de club. Le nombre n’est pas sa priorité mais il recherche plutôt « une qualité d’enseignement qui correspond à un retour vers les traditions de ces disciplines des XVI et XVIIe siècles ». Le tai-chi-chuan et le qi gong, arts martiaux chinois, sont aussi enseignés dans le dojo par des moniteurs également diplômés d’État.

Du shiatsu à l’acupuncture

Mary Sempé, elle, est arrivée à Bordeaux en 1982, suite à une mutation professionnelle. Devenue la compagne et l’associée de Jacques, elle a aménagé à l’intérieur du dojo un cabinet de massages typiquement japonais dans lequel elle pratique le shiatsu. Elle a suivi pour cela une formation à la Fédération nationale shiatsu, où elle a obtenu son diplôme lui permettant de pratiquer cette technique de thérapie manuelle. Elle s’est également formée à la Fédération française de wushu. Elle peut à ce titre enseigner le qi gong qui regroupe « des exercices énergétiques chinois, sans effort musculaire, pouvant être pratiqués par tout le monde. Une gymnastique énergétique, un art qui tend vers le bien-être ». Pour compléter le tout, Mary Sempé elle a également suivi une formation en acuponcture.

Le Seishin Dojo, 144 bis avenue Jean-Jaurès. 06 68 24 25 05 – 06 85 56 21 92

This entry was posted in annonces. Bookmark the permalink.

Comments are closed.